• Sucre : la casablanca Bolivienne

    Sucre

    Nous arrivons à Sucre à 21h le soir. L'hôtel rapidement choisi,

    Sucre

    nous découvrons le lendemain une ville drôlement blanche

    Sucre

    du plafond...

    Sucre

    au plafond!!!

    Sucre

    Heureusement, nous retrouvons les marchés traditionnaux (3 à Sucre)

    Sucre

    et leurs cholitas souvent si chargées!

    Sucre

    Nous découvrons également, au sommet de notre hôtel, une terrasse avec un superbe panorama sur la ville

    Sucre

    qui nous permet de prendre nos petits déjeuner au soleil

    Sucre

    et d'observer (encore!) les blanches églises du coin!

    Sucre

    Le dimanche, c'est jour des enfants, il y a des jeux pleins la place principale

    Sucre

    et une fausse tour Effel qui bouge et qui penche!

    Sucre

    Heureusement, en cas d'accident, nous pouvons toujours aller voir Rita, l'avocate des "cas impossibles"!

    Sucre

    Nous repartons de Sucre en direction de La Paz, capitale du pays. Une nuit de bus nous attend avant d'arriver à destination... Courage courage!

    « Tarabuco : un marché typique, mais... touristique La Paz : Concert du 14 Juillet à la Guinguette »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Juillet 2012 à 22:24

    Tous ces murs blancs, ce n'est quand même pas du 'sucre' ? Sinon tout le monde les lécherait !!! Pour le moment on peut dire que vous avez la bougeotte, pour un peu on n'arriverait plus à vous suivre. Bonne poursuite et belles découvertes à vous deux... Déjà 6 mois de baroud et encore quelques autres avant de vous revoir ! C'est court et long à la fois. Mais on s'habitue. Gros bisous de Lorraine.

    2
    gatocha
    Jeudi 19 Juillet 2012 à 15:35

    il faudrait offrir des oeufs à ste rita pour qu'enfin l'été passe par le nord  allez y et si cela fonctionne je vous le dis belles images comme toujours    mille bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :